Tour Athéna and Dyonisos

Tour Athéna and Dyonisos

Laissez-vous tenter par les trésors gastronomiques de la Riviera occidentale, dans un voyage intense et savoureux qui vous amènera à aimer la table de notre terre, qui est le point de rencontre entre la mer et la montagne, dont les protagonistes absolus dès l’antiquité sont la divine Athéna, marraine de l’huile extra-vierge d’olive , et Dionysos, dieu du vin, qui ont su donner naissance à la diète méditerranéenne la plus naturelle.

olio e basilico 400

En allant à la recherche de l’huile de l’occident, vous allez découvrir une Ligurie timide et discrète, faite d’oliveraies et de vignobles arrachés avec ténacité aux Alpes maritimes, de bourgs perchés et de petits moulins à huile, de petites ruelles étroites et de clochers hardis, de montagnes hautes et de profondes vallées qui se jettent dans la mer la plus bleue.

Les pâtes maison, le « pesto » (sauce d’ail, basilic, pignons, huile et fromage pilés), les légumes farcis et les « focacce » (fougasses salées) ont dépassé depuis un certain temps les limites de notre région, mais vous saurez en redécouvrir le goût le plus authentique en les accompagnant avec notre huile et avec le nectar de la Riviera. Rossese, Ormeasco, Vermentino, Pigato: ces vins d’une grande tradition, produits depuis toujours en quantité limitée, au goût et au parfum intense, sont le juste symbole d’une terre éclatante, aux couleurs nettes et vives.

Terre de traditions vraies et naturelles, terre d’arômes, de parfums et de saveurs, la Riviera occidentale vous ouvre ses portes pour vous accompagner dans un des voyages les plus beaux à la découverte de tout ce qu’il peut y avoir de plus authentique. Laissez-vous conduire dans cette évasion gourmande aux surprises infinies.

1er jour

Arrivée en fin d’après-midi à Sanremo et installation dans un hôtel 3 ou 4 étoiles. Dîner au restaurant de l’ hôtel.

Pour un après-dîner mémorable, vous n’avez qu’à tenter votre chance dans une des salles de jeux de notre historique Casino Municipal. Nuit à l’hôtel.

2e jour : L’Or de l’Ouest

Au cour de cette journée vous découvrirez comment, depuis plus de deux mille siècles, la culture de l’olivier caractérise la vie et l ‘économie de notre terre.

Après avoir pris votre petit-déjeuner, transfert en direction de Imperia Oneglia pour visiter le Musée de l’Olivier (fermé le dimanche) aménagé par l’entreprise des frères Carli (Fratelli Carli di Imperia). Ce musée, qui a reçu le Prix européen du musée de l’année en 1993, sous le haut patronage du Conseil de l’Europe, se trouve au cœur du quartier de Oneglia, un port huilier de tradition millénaire. Il s’agit d’une œuvre unique en son genre par originalité et contenus, qui témoigne de la valeur symbolique et culturelle de l’arbre le plus ancien cultivé par l’homme. Parcourant les six mille années de l’histoire des civilisations méditerranéennes, on a recréé dans les salles du musée les milieux et les habitats caractéristiques liés à la production de l’huile : les murs de pierres sèches utilisés pour étager les pentes des alpes maritimes, un ancien moulin à huile et la cale d’un ancien navire huilier romain. Après vous être plongés dans l’histoire, il sera également possible de visiter la moderne usine de la société Fratelli Carli et de vous adonner au shopping dans la boutique attenante.

Déjeuner dans un bon restaurant des alentours spécialisé dans la cuisine du pays, pour goûter quelques spécialités ligures.

Dans l’après-midi, visite de l’usine de la société Raineri, née en 1910, où vous pourrez assister aux différentes phases de la production de l’huile extra vierge d’olive. La philosophie de cette entreprise est celle d’offrir au consommateur une image précise de la Haute Qualité d’une huile extra vierge d’olive « pressée à froid ». L’huile extra vierge d’olive Raineri a été incluse au menu du dîner de gala officiel organisé à Stockholm à l’occasion de l’attribution des « Prix Nobel » en 1990 et aussi à celui du « Grand Jubilé » en 1991.

3e jour : Le Nectar de la Riviera

La Riviera, terre de mer et de montagnes, est aussi une terre de vins précieux, produits en quantité limitée sur les étagements arrachés par l’homme le long des inaccessibles vallées des Alpes.

Dans la matinée transfert à Dolceacqua, perle de la Vallée du Nervia : un charmant bourg médiéval, enrichi par un ancien pont en dos d’ âne et par le château des Doria. Ici nous vous conduirons, à travers les boutiques des artisans, à la découverte du nectar de la Riviera : le Rossese de Dolceacqua, un grand vin rouge de qualité au goût intense, est dans l’absolu le premier vin ligure auquel on ait reconnu l’appellation d’origine.

Pour l’heure du déjeuner, visite à la cave de la famille Gajaudo, où vous pourrez déguster toute la gamme des vins de la Riviera de l’Ouest, accompagnés des savoureuses spécialités de la vallée.

Dans l’après-midi, visite de l’ancien bourg médiéval de Apricale, un merveilleux village aux ruelles étroites perché sur le flanc d’une montagne, où vous pourrez savourer le plus ancien des goûters ligures : le « zabaione » avec les « pansarole », des sortes de petites bugnes saupoudrées de sucre glace.

Retour à Sanremo, dîner et nuit à l’ hôtel.

4e jour : La perle noire : l’olive de qualité « taggiasca »

Nous vous invitons à visiter le « règne »de l’olive « taggiasca » : la Vallée de l’Argentina est prête à vous dévoiler la saveur et la couleur de l’or de la Ligurie.

Après votre petit-déjeuner, transfert à Taggia, terre à la vocation huillière, pour visiter la Casa Olearia Taggiasca, une jeune entreprise qui produit une huile extra vierge d’olive de haute qualité. La société dispose d’une usine de 200 mètres carrés, qui vous permettra de visiter les différents ateliers et parmi ceux-ci, celui consacré à l’emballage et au stockage.

A la fin de la visite il sera possible de visiter l’élégant salon d’exposition où vous pourrez déguster l’huile extra vierge d’olive et quelques autres produits typiques de notre Riviera.

Tout de suite après, nous visiterons la vieille ville et en particulier le couvent des moines dominicains.

Ce complexe religieux fut fondé par la volonté de l’abbé dominicain Cristophe de Milan en 1495 et il recèle à son intérieur des œuvres de valeur d’artistes tels que Ludovico, Antonio et Francesco Brea, Giovanni Canavesio et Emanuele Maccari, appelé « le Macario ».

A la fin de la visite, départ pour la destination de provenance.